Compagnie Barbès 35 Nous contacter par e-mail BOVARY les films sont plus harmonieux que la vie (PDF) BOVARY les films sont plus harmonieux que la vie, le teaser Bovary les films sont plus harmonieux que la vie, la revue de presse Festival Théâtral du Val d'Oise Création 2017, Crocodiles (PDF) La compagnie (PDF) Calendrier (PDF) Spectacles (PDF) Revue de presse (PDF) Suivez-nous sur Facebook

Compagnie Barbès 35, logo

Le teaser

BOVARY les films sont plus harmonieux que la vie

×

BOVARY les films sont plus harmonieux que la vie
Texte, mise en scène et jeu plateau : Cendre Chassanne
Co-mise en scène et jeu à l’écran Pauline Gillet Chassanne

Compagnie Barbès 35, logo

La presse

BOVARY les films sont plus harmonieux que la vie

×

En montant cette pièce, Cendre Chassanne espérait donner envie de (re)lire Bovary. Hier soir elle pourrait bien, une nouvelle fois, avoir réussi son pari.

L’Yonne Républicaine · Catherine Lambertini · 3 mars 2016

Le dialogue est ici permanent. Dialogue avec le roman et son personnage principal, avec l’intemporalité duquel Cendre Chassanne joue. Dialogue avec elle-même. « Emma Bovary, c’est moi, c’est vous », nous dit-elle. C’est ce qui rend si vivante, si vibrante cette construction de scénario à ciel et à cœur ouverts. L’écriture de Cendre Chassanne est fine, sensible et alerte. Son film si désiré s’efface avec la fin de ses mots à elle. Il pourrait cependant parvenir à ce qu’elle promet à Flaubert : donner envie de relire Madame Bovary.

Plus de Off · Walter Géhin · 14 juillet 2016

Cendre Chassanne est une amoureuse du roman. Elle en connaît toutes les subtilités pour en extraire, alors, la question centrale de l’œuvre : qu’est-ce que le bonheur ? Est-il inhérent à l’amour ? La comédienne et auteur donne à Emma une autre image que la société lui avait collée. elle en fait notre contemporaine, la rend accessible, et explore la substance du bovarysme, le fait de rêver une autre vie.

Ouvert aux publics · Laurent Bourbousson · 15 juillet 2016

Le plaisir de (re)découvrir un texte rejeté à l’adolescence…
Les codes proposés par ce spectacle nous sont si familiers, si intimes, si universels, qu’il devient évident en quittant son fauteuil de clamer : « Cette BOVARY !… c’est moi ! »

Les coups de cœur des pros · Pierre Kechkégian - Théâtre(s) · 24 mars 2016

…Cette jubilation est contagieuse et nous embarque… La comédienne est émouvante de vérité. Emma, c’est elle.

Reg’Arts · Frédéric Manzini · 27 juin 2016

En ces temps où la vidéo a ses invitations sur toutes les scènes du IN et du OFF, la parole ici se fait cadre, le texte un mouvement de caméra et le spectacle apparait sur cet écran qu’on nous confie.

I/O Gazette · Lea Malgouyres · 15 juillet 2016

Le coup de cœur de la rédaction.
Le grand classique de la littérature revisité au théâtre des Halles.
Notre avis : on adore.

La Provence · Amélie Petitdemange · 19 juillet 2016

Cendre Chassanne joue ce texte qu’elle a adapté et mis en scène avec Pauline Gillet comme un polar, une série de 3 épisodes. On est pris entre roman réaliste et réalisation de la nouvelle vague, Truffaut lui-même ne comparait-il pas cinéma et littérature ? L’héroïne, en lutte avec son esprit, fait des liens, des ponts imaginaires où l’intrigue de Madame Bovary redouble de sens et de passion. Que l’on connaisse ou pas l’histoire de Flaubert, on est conquis et captivé.

Sceneweb · Hadrien Volle · 22 juillet 2016

Son texte dialogue avec Flaubert et Truffaut mais c’est surtout un parcours sensible autour de certains moments et personnages du roman en privilégiant Emma Bovary qui passe par le filtre tendre d’un Truffaut rêvé.

Webthéâtre · Gilles Costaz · 26 juillet 2016

On ne pouvait mieux concevoir un projet qui, grâce à son côté délibérément ludique, jette des ponts entre l’œuvre littéraire et le spectateur catapulté au cœur même de ce questionnement en participant de visu à la réalisation d’un scénario de François Truffaut. Loin de pervertir ce roman phare de la littérature, Cendre Chassanne le « projette » sur l’écran de nos nuits agitées.

Le Bruit du Off · Yves Kafka · 26 juillet 2016

La tradition veut qu’à chaque fin de Festival soit publié un palmarès, un classement, un top des pièces. Ainsi, parmi les pièces vues cette année et répondant à ces critères… BOVARY LES FILMS SONT PLUS HARMONIEUX QUE LA VIE m.e.s par Cendre Chassanne et Pauline Gillet (Théâtre des Halles)… Des pièces de femmes de théâtre sur lesquelles il faudra probablement compter à l’avenir pour leur écriture et/ou leur mise en scène.

PLUSDEOFF.com · Walter Géhin · 30 juillet 2016

×